Les entreprises de travail temporaire s’engagent en faveur des actifs en situation de handicap

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le 20 septembre dernier, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, signait à Orléans un accord-cadre avec les entreprises de travail temporaire (intérim) pour promouvoir l’emploi de personnes handicapées.

Quelques 600 sociétés adhérentes à Prism’ emploi se sont ainsi engagées pour faire progresser le taux d’emploi des actifs en situation handicap qui, rappelons-le, restent particulièrement touchés par le chômage (le taux de chômage des travailleurs handicapés est double comparativement au reste de la population active). Par cette charte, elles s’engagent donc à proposer de façon volontariste des profils de candidats en situation de handicap aux recruteurs mais aussi à constituer un vivier de postulants.

Des objectifs cruciaux qui seront évalués annuellement, d’une part, et qui feront l’objet d’un bilan final en Mars 2022, d’autre part.

Vous ^pouvez aussi lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *